ETF à reproduction synthétique

Les ETF à reproduction synthétique constituent le pendant des ETF à reproduction physique. Dans le cas d’une reproduction synthétique, l’émetteur n’acquiert pas les instruments financiers sous-jacents détenus dans la fortune spéciale.

Les investisseurs supportent donc un risque d’émetteur supplémentaire.

Lors d’un placement avec des ETF, mieux vaut miser uniquement sur des ETF à reproduction physique.